DS 7 Crossback2022 : hybride rechargeable

DS7 crossback

Le SUV phare premium de la marque a été mis à jour avec un style revu, un système d’infodivertissement amélioré et une nouvelle version hybride rechargeable.

Le DS 7 Crossback a été dévoilé pour la première fois en 2017 dans le but de donner le coup d’envoi du repositionnement du constructeur français en tant que marque de luxe autonome.

Voici maintenant la première mise à jour, quatre ans après sa mise sur le marché, c’est-à-dire en 2018. Une série de perfectionnements pour se rapprocher de marques telles que Volvo, notamment l’introduction d’un nouveau système d’infodivertissement et un modèle hybride rechargeable E-Tense 4×4 360 haute performance pour compléter la gamme.

Ce qui change avec le restylage du DS 7 Crossback

À l’avant, la grande nouveauté réside dans les feux de position à led redessinés. Quatre bandes lumineuses partent de chaque phare et descendent le long du pare-chocs avant, qui a été redessiné pour accueillir une calandre plus grande et un motif « aile DS » optimisé. Elle est finie en noir brillant ou en chrome, et plusieurs nouvelles couleurs de peinture sont disponibles sur toute la gamme.

DS a également amélioré les phares de la voiture en y intégrant la technologie Pixel LED Vision 3.0, qui brille davantage et éclaire mieux la route. Le système offre des réglages d’éclairage sur mesure pour certains types de routes et de conditions météorologiques et peut allumer et éteindre de manière autonome les feux de route pour éviter d’aveugler les autres usagers de la route.

À l’arrière, les designers de DS ont ajouté des plis pour donner l’impression d’une position plus large et plus carrée, ainsi que des feux arrière à LED plus fins et un nouveau badge « DS Automobiles » pour remplacer l’ancien badge « Crossback ». De nouvelles jantes en alliage de 19 pouces ont également été montées, le modèle plug-in le plus puissant recevant des éléments de 21 pouces.

Un intérieur encore plus luxueux et un système d’info-divertissement plus avancé avec un  » double  » système de 12 pouces

DS a également retravaillé l’intérieur, avec un nouvel écran tactile d’infodivertissement de 12 pouces qui occupe une place centrale sur le tableau de bord. Il s’agit d’un écran plus grand que celui utilisé sur la DS 4, bien qu’il utilise le même logiciel IRIS que sa petite sœur.

Il s’agit d’une configuration plus avancée pour la DS 7 sortante, avec un écran d’accueil basé sur des widgets, la reconnaissance vocale et une résolution plus élevée pour les caméras de stationnement avant et arrière.

L’écran central est flanqué d’un nouveau combiné d’instruments numériques de 12 pouces avec des graphiques actualisés et des options de personnalisation pour le conducteur. L’écran peut également afficher un flux du système de vision nocturne de la DS 7, qui avertit le conducteur d’un danger imminent dans des conditions de faible luminosité.

A voir :   Le meilleur 4x4 tout terrain d'occasion en 2022

Une caméra cachée derrière le volant permet également de surveiller le conducteur et de l’avertir s’il est fatigué. Elle dispose également d’un régulateur de vitesse adaptatif stop-and-go, ainsi que d’un système de suspension Active Scan qui surveille l’asphalte et prépare les amortisseurs à s’adapter à la surface de la route.

Les améliorations se poursuivent dans l’habitacle, où l’ambiance raffinée est encore renforcée par de nouveaux matériaux et traitements, selon la version.

Par exemple, sur la DS 7 Opera, le summum de l’exclusivité, deux couleurs de cuir Nappa sont proposées : noir basalte et gris perle. Le matériau fin, qui recouvre également le tableau de bord et les panneaux de porte, présente une surface uniforme, sans coutures ni joints.

Trois moteurs hybrides rechargeables pour la DS 7 Crossback

Sous le capot, DS continuera à proposer l’actuel moteur diesel BlueHDi de 128 ch, ainsi que trois versions hybrides rechargeables. L’E-Tense 225 d’entrée de gamme associe un moteur turbo essence 1,6 litre à quatre cylindres de 178 ch à un moteur électrique pour une puissance combinée de 222 ch, le tout géré par une transmission automatique à huit rapports.

Les versions à la demande peuvent compter sur une nouvelle batterie de 14,2 kWh, qui permet de parcourir jusqu’à 65 km sans émissions en cycle mixte Wltp et jusqu’à 81 km en cycle urbain. Un 1.5 BlueHDi de 130 chevaux sera également disponible dans la gamme, tandis que les « purs petrols » de 130, 215 et 225 chevaux seront réservés aux marchés non européens.

Les deux autres mai hybrides, le E-Tense 4×4 300 et le top, le  » 4×4 360 « , sont en revanche équipés d’un PureTech 200 et de deux unités électriques, une pour chaque essieu, de 110 et 112 chevaux, qui offrent, en plus de la transmission intégrale, des performances plus sportives. En particulier, la variante « 4×4 360 » a été mise au point par la division DS Performance. La plus puissante des DS 7, la 4×4 360 atteint le 0 à 100 km/h en 5,6 secondes.

Une édition limitée de la nouvelle DS 7, la E-Tense 4×4 360 La Première, est proposée pour le lancement du modèle. Les commandes du nouveau DS 7 Crossback devraient débuter en août, les premières livraisons étant prévues pour octobre 2022.